liste claire des aliments à bannir du frigo

Pour vous aider à y voir plus clair voici une liste non exhaustive d’aliments conseillés ou non pour les personnes atteintes de la maladie de Gilbert.

Pour vous aider à y voir plus clair voici une liste non exhaustive d’aliments conseillés ou non pour les personnes atteintes de la maladie de Gilbert.

ALIMENTS VERTS (conseillés)

ALIMENTS ORANGES (aliments de transition ou exceptionnel – de fête)    

ALIMENTS ROUGES (à éviter)

Eau, tisane, thé vert (sauf si anémie)

Eau gazeuse peu salée (Ogeu© – Perrier© – La Salvetat©), jus 100% fruit « sans sucre ajouté »

Soda, boisson sucrée, nectar, jus de fruit, eau gazeuse très salée, alcool, boisson light, sirop etc…

Fruits Crus, smoothie maison, fruits surgelés, fruits secs

Jus 100% fruit « sans sucre ajouté », compote  et purée de fruit « sans sucre ajouté »

Glace et sorbet, gâteau aux fruits, yaourt aux fruits, confiture, yaourt 0%.

Légumes crus et cuits (sans graisse), légumes surgelés ou en conserve nature

Légumes cuits dans une petite quantité de graisse

Plats industriels près-cuisinés (riches en sucre et graisse)

Les pousses d’alfalfa (nombreuse intoxication à la salmonella)

Épices douces, miso, cacao maigre (type van houten©)

Miel

Sel, sucre blanc, exhausteur de goût type kube or©, autres produits sucrés, chocolat

Céréales complètes : pâte, semoule, riz, boulgour, maïs, quinoa …

Patate douce

Pomme de terre

Céréales raffinées : pâtes blanches. Plats cuisinés (surgelés, en conserves) à base de céréales ou légumes secs. Pommes dauphines, pommes noisettes, gnocchis, chips, frites

Légumes secs : lentilles, petits pois, flageolets, haricots blancs, rouges, pois cassés, …

Légumes secs déjà cuisinés à la graisse de volaille ou à la crème

Certain soja (évitez les aliments transformés comme les laits végétaux et le tofu)

Flocon d’avoine, muesli, porridge, pain complet au levain

 

Utilisez la règle du 5(fibre)/1(glucide). pour vous assurer que vos céréales sont réellements “complètes”

La plupart des biscuits secs type Petit Beurre©, BN©, Lu Petit Déjeuner©, Gerblé lait chocolat©.

Viennoiseries (pain au chocolat, brioche, croissant, …), pâtisseries, la plupart des barres de céréales, biscuits fourrés ou barres chocolatées du commerce

Céréales petit-déjeuner natures type Corn Flakes, allégées type Fitness.

Lait de chèvre ou brebis

Fromage sans dépasser 1 portion par jour

Lait et laitage de vache

Beurre

Laitages au lait entier et autres desserts lactés : yaourts aux fruits, au lait entier, au coulis de fruits, crèmes desserts type Danette, Perle de Lait, chocolat liégeois

Entremets lactés : riz au lait, semoule au lait, crème caramel, crème chocolat, île flottante, flan aux œufs

Viandes maigres : bifteck, rumsteck, steak haché 5%MG, veau, volaille.

Petits poissons, poissons blanc et fruits de mer – sardine, hareng, maquereau, sole 

Oeuf (max 2 semaines)

Les oeufs durs en cuisson sont les mieux acceptés

Poissons gras : thon, saumon

Porc, agneau, mouton, canard, pigeon

Viandes en sauces, panés type nuggets – cordon bleu, charcuterie. Les viandes grasses en générales

Poissons panés

 

Noix, amande, oléagineux

Matières grasses d’origine végétale : huile d’olive, colza, noix

– en assaisonnement

pour la cuisson

Margarine – à condition qu’elle ne soit pas à base de tournesol

Produits allégés en matières grasses

Huile de tournesol, huile d’arachide

Huile de palme et coprah 

Matières grasses d’origine animale : beurre, crème fraîche, graisse de volaille

Les 12 aliments du Docteur GREGER

Le Docteur Michael GREGER est reconnu à l’international pour ses travaux dans l’alimentation santé. Il est l’auteur du Best-seller – “Comment ne pas mourir” – que je ne peux que vous conseiller de lire. Bien que le livre soit dense (550 pages quand même), il nous donne de très bons conseils concernant notre hygiène de vie, en décrivant par exemple le lien entre notre alimentation et les maladies graves.

Ces conseils sont intéressants pour nous car ils décrivent le type d’alimentation bénéfique pour soulager nos symptômes, c’est à dire une alimentation santé qui permet une bonne digestion des aliments, de réguler notre acidité et de prévenir d’autres maladies graves, tel que le cancer, alzheimer, AVC, etc… qui ont fortement augmentés du fait de notre évolution . D’où le titre de son livre “Comment ne pas mourir” ou comment prévenir les grandes maladies de notre époque par une bonne hygiène de vie.

Tous ces conseils sont avancés avec des études qui prouvent la véracité de ce qu’il avance, ce qui donne un vrai poid à son discours. 

Il est aussi le fondateur du site https://nutritionfacts.org/ un site parfait pour les curieux qui veulent en apprendre plus sur la nutrition.

Pour résumer au plus court ses travaux, je vais vous partager un tableau qu’il a créé, que nous pouvons considérer de pense-bête, sur les types d’aliments à manger chaque jours pour être en bonne santé.

Les 12 aliments du Docteur GREGER :

Nombre de portions par jour

Type d’aliments

Exemples d’aliments

3

Haricots, légumineuses

Haricots noirs, haricots cornille (haricots à œil noir), haricots de lima, haricot blancs, pois chiches, edamame (fève de soja), petits pois, haricots lingots, haricots rouges, lentilles (verte du Puy, blondes, corail, Beluga), miso, pois cassés et tempeh.

1

Baies

Baies d’açaï, épine-vinette, mûres, myrtilles, cerises, raisin noir, canneberge, baies de goji, kumquats, mûres blanches, framboises et fraises

3

Autres fruits

Pommes, abricots secs, avocats, bananes, melon, clémentines, dattes, figue sèches , pamplemousse, kiwi, citron, lychees, mangues, nectarines, pêches, poires, ananas, grenade

1

Légumes crucifères

Salade roquette, brocoli, chou de bruxelles, chou vert, chou rouge, chou kale, feuille de moutarde, radis, feuille de navet, raifort, cresson.

2

Légumes verts

Salade roquette, chou vert, kale, mélange de pousse ou de salade, feuilles de moutarde, oseille, épinard, bette, feuille de navet

2

Autres légumes

Artichaut, asperges, betteraves, poivrons, carottes, maïs, ail, champignons, gombos, pomme de terre vitelotte, patates douces, tomates, courgette, courges, algues.

1

Graines de lin

Lin doré ou lin brun (moulu ou mâcher longuement)

1

Noix et graines

Amandes, noix du brésil, noix de cajou, graine de chia, noisettes, graines de chanvre, noix de macadamia, graines de courge, graine de sésame, noix…  

1

Herbes aromatiques et épices

Basilic, curcuma, gingembre, épine-vette, menthe, poivre…

3

Céréales complètes

Orge, riz complet, sarrasin, millet, avoine, quinoa, seigle, taff, pâtes complètes et riz sauvage.

5

Boissons

Eau, tisane

1

Exercice physique

Dois-je arréter de manger de la viande ou du poisson ?

NON.

Néanmoins les poissons et principalement les viandes sont des aliments avec un indice PRAL acides, qui contiennent généralement beaucoup d’acide gras saturé qu’il nous faut limiter. 

La viande en particulier contient de l’acide arachidonique dans ses graisses. Si l’on consomme de manière excessive de la viande, cet acide peut provoquer des réactions inflammatoires dans tout l’organisme. 

De plus, la consommation excessive de viande rouge est associée à la maladie du foie gras et au diabète indépendamment du taux de graisse saturé ingéré.

Consommer de la viande augmente la création d’acide biliaires ce qui peut irriter le côlon.

Pour les poissons, il est important de rappeler que le taux de mercure des eaux marines a triplé en 250 ans et 5% de ce mercure est absorbé par les poissons que nous consommons ! Ce chiffre nous révèle seulement en surface à quel point nos océans sont pollués par les métaux lourds. 

Privilégier les poissons en bas de la chaîne alimentaire tel que les sardines et maquereau, de plus ces petits poissons sont souvent plus digeste.

Il est important de prêter attention au mode de cuisson. En effet, il est préférable de cuire la viande et le poisson à l’eau, à la vapeur ou à l’étouffer, en écument les graisses qui apparaissent à la surface de votre eau de cuisson et sans ajouter de graisse. Privilégiez les cuissons à feu doux.

De cette manière vous limitez votre consommation de “mauvaise” graisse et surtout vous évitez la transformation de ces graisses en composés nuisible à votre santé. 

Personnellement, je mange des aliments d’origines animales, par cycle, soit durant 2 à 4 jours tous les 7 à 14 jours. J’ai l’impression que cela me convient. Je n’ai pas de manque en vitamine B12 ou autre. Je n’ai plus la sensation d’acidité que je ressentais en mangeant des produits animals régulièrement. Ce n’est pas la seule solution. 

Essayez de réduire votre consommation de produit animal au minimum tout en prêtant attention à ne pas être en carence, surtout en B12 et zinc. Il vous faut choisir un mode d’alimentation qui vous permet de vous sentir bien et en bonne santé.

1 Commentaire

  1. karine.matysiak@gmail.com

    Très belle découverte !
    Ce site donne de très bons conseils alimentaires et d’hygiène de vie, même s’il s’adresse aux personnes atteintes du syndrome de Gilbert, il peut être également utile pour d’autres pathologies sous-jacentes.
    Ce site est très bien fait et très agréable et il incite à se prendre en charge pour aller mieux.

    Félicitation, très sincèrement.

Soumettre un commentaire